For life

Kirindy Mite intègre le réseau mondial des Réserves de Biosphère de l’UNESCO

Kirindy Mite intègre le réseau mondial des Réserves de Biosphère de l’UNESCO

Le site de Belo-sur-Mer-Kirindy Mite parmi les 20 nouvelles Réserves de Biosphère de l’UNESCO qui ramènent à 669 le nombre total de Réserves de Biosphère dans 120 pays.

Le Parc National Kirindy Mite, situé dans la région du Menabe, a été créé en 1997 par le décret N°97-1453. Avec une superficie de 625 000Ha et un taux d’endémicité de 97%, le Parc National Terrestre Kirindy Mité est aussi classé Site RAMSAR. C’est la transition entre la biodiversité de l’Ouest et du Sud de Madagascar: forêt dense sèche qui occupe 70% du parc, fourré épineux à Didiereaceae et à Euphorbiaceae, lac littoral saumâtre, habitat de nombreuses espèces, oiseaux, reptiles et lémuriens. Il est caractérisé par la présence d’une multitude d’écosystèmes qui sont représentatifs de divers habitats et d’espèces de la région Ouest et Sud Ouest de l’île.

Le Parc se démarque au niveau de sa richesse faunistique par son taux d’endémicité élevé chez tous les groupes des animaux : mammifères 90,9%, oiseaux 70,21%, reptiles 100%, amphibiens 100%.

Enfin, il recèle une grande richesse floristique avec un degré d’endémicité spécifique élevé. Sur 185 espèces identifiées, le taux d’endémicité est de 70%.

Cible de conservation

Habitats

  • Forêt dense sèche, elle occupe 70% environ du parc. Cet habitat est important du point de vue de la biodiversité.
  • Fourré épineux à Didiereaceae et à Euphorbiaceae,
  • Lac littoral saumâtre, habitat de nombreuses espèces, oiseaux, reptiles,
  • Zone côtière

Espèces faunistiques

  • Lémuriens diurnes : Eulemur fulvus rufus, Propithecus verreauxii verreauxii, Lemur catta
  • Lémurien nocturne : Lepilemur ruficaudatus

Espèces floristiques

  • Albizzia greveana (tainakanga),
  • Givotia madagascariensis (farafatra),
  • Commiphora guillaumini

Les actions de conservation sont inséparables à des actions de développement économique et social. Ainsi le KfW et d’autres organismes ont financé :

  • L’adduction d’eau potable
  • la construction d’école et maison d’instituteur
  • la construction de barrage
  • l’apiculture
  • la culture maraichère

4500 personnes de la commune de Belo sur Mer ont pu en profiter.

Avec cette nouvelle inscription, Madagascar National Parks compte désormais 3 réserves de biosphère :

  • Mananara-Nord (1990)  
  • Sahamalaza-Iles Radama (2001)
  • et Belo-sur-Mer-Kirindy-Mite (2016)

Cette inscription a eu lieu à l’occasion de la 28ème  session du Conseil International de Coordination du Programme de l’UNESCO sur l’Homme et la biosphère (CIC-MAB, Man and the Biosphere) qui s’est tenue au Lima (Pérou) du 18 au 19 mars 2016.

 

18 mar 2016